« La guérisseuse », Géraldine Jaujou

La guerisseuse

La guérisseuse de Géraldine Jaujou

Publié aux Editions Les Nouveaux Auteurs, juin 2011

411 pages

Résumé :

« La guérisseuse« , premier roman de Géraldine Jaujou, est un polar qui se déroule à Reims dans le quartier de Betheny.

Une vieille dame « La Vieille », guérit les personnes de son quartier par des remèdes à base de plantes. Elle meurt de manière énigmatique en tout début du roman avant qu’ Anna, sa petite fille, en quête de son passé, n’ait le temps d’arriver. S’agit il d’un meurtre ? d’un empoisonnement ? d’un suicide ? Anna va tenter de démêler l’intrigue et découvrir le passé surprenant de sa grand mère et ses secrets de famille au travers des relations complexes qu’elle entretenait avec son voisinage.

Mon avis :

« La guérisseuse » est le premier roman de Géraldine Jaujou. D’emblée j’ai trouvé le rythme très lent, j’aurai aimé moins de retours sur le passé de « La Vieille »  car ces retours ralentissent la progression de l’intrigue sans y apporter d’éléments nouveaux. Mais on se laisse pourtant entrainer par une écriture soignée et limpide et l’ouvrage se lit rapidement.

Le roman baigne dans une ambiance psychologique où la complexité des relations humaines entre les différents personnages est omni présente. J’ai apprécié cet aspect,  beaucoup plus que celui de l’enquête qui piétine et qui ne présente pas assez de rebondissements. Je ne suis pas une habituée de ce genre de littérature et si le roman se classifie dans la catégorie des polars, je le considère plus comme un roman de psychologique de terroir, l’auteure en situe l’action dans sa ville de Reims  et y fait de fréquents clins d’oeil. La fin, en partie inattendue et précipitée de l’ouvrage, nous délivre  en bloc toutes les réponses aux questions qui se sont posées en cours de la lecture et donne une impression de fin bâclée alors que le restant du roman est soigné.

En conclusion, amateurs de thrillers ou de polars noirs, passez votre chemin, cet ouvrage n’est pas celui que vous attendez. Si au contraire vous recherchez une intrigue douce et féminine, mêlant psychologie et secrets de famille, il correspondra mieux à vos attentes. Pour ma part, j’attendais une classique mais véritable enquête qui n’a pas été au rendez-vous . Ma lecture n’a pas été désagréable, le style y est pour beaucoup mais l’histoire ne m’a pas convaincue.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s