« Far Away », Jean-François et Maryse Charles et Gabriele Gamberini

far Away BD drame

Titre : Far Away, 144 pages
Auteurs : Jean-François Charles et Maryse Charles
Dessins : Gabriele Gamberini
Edition : Glénat
Parution : mars 2011
Genre : BD – Drame
ISBN :13-978-2723475105

Résumé :

Martin Bonsoir est chauffeur routier. Un soir, alors qu’une tempête de neige bat son plein, son camion se retrouve coincé dans un coin du Québec et Martin trouve refuge chez Esmé, une veuve qui vit dans une maison isolée. Le deux individus sympathisent et Esmé demande à Martin de partir sur la route avec lui…

Mon avis :

L’histoire est simple, les personnages sont communs et ne présentent aucun attrait particulier mais l’histoire devient de plus en plus émouvante au fur et à mesure de l’avancement de la lecture. Je l’ai cependant trouvée beaucoup trop en retenue, une retenue qui empêche le lecteur d’éprouver de l’empathie envers  les deux personnages principaux.
J’ai apprécié l’hymne aux immensités des espaces interminables américains parfaitement restitués et à la variété des paysages. Cependant le véritable attrait de cette BD ne se révèle que si l’on arrive à passer outre l’histoire banale et à s’attacher aux dessins.
En effet, les dessins de ce road-movie romantique sont sublimes, hyperréalistes au point d’être confondus avec des photos. Ils sont très fins, impressionnants et les couleurs représentées à merveille sont presque plus vraies que nature. Le voyage nous entraîne à la découverte des plaines du Minnesota en passant par le Mont Rushmore et le tout y est extrêmement bien rendu. Outre les paysages, les émotions des personnages passent essentiellement au travers des dessins et des couleurs .

Conclusion :

A condition de savoir passer outre l’histoire convenue et trop banale de ce road-movie et de ne s’attacher qu’au réalisme et à la beauté des dessins et des couleurs, j’ai trouvé que cette BD était une petite merveille au niveau du graphisme. Elle est un régal. Il est dommage que l’histoire trop simple n’en soit pas à la hauteur car elle aurait pu devenir mon coup de coeur de l’été 2014.

Publicités

8 réflexions au sujet de « « Far Away », Jean-François et Maryse Charles et Gabriele Gamberini »

  1. Je ne pense pas être de ces personnes qui passent au-dessus de l’histoire malgré la beauté des graphismes. Le format bande dessinée n’est pas celui où la lectrice que je suis se sent le plus à l’aise et le côté uniquement images ne me conviendra pas si la trame n’a pas un minimum d’intérêt.

    • Tu devrais tout de même en tenter la lecture par un emprunt bibliothèque. On ne comprend la dimension émotionnelle que dans les dernières pages. Au risque de spoiler les futurs lecteurs et lectrices, je ne peux en dire plus 😉 . Bisous.

      • D’accord je me la note dans mon carnet en suggestion de ta part et à l’occasion je la piocherai à la bibliothèque 🙂
        Bisous.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s