« La malédiction de l’Epouvanteur », Joseph Delaney – Tome 2 de la saga L’Epouvanteur

éepouvanteur 2

Editions :  Bayard Jeunesse, 362 pages
Parution : 2005
Titre : « La Malédiction de l’Epouvanteur
Auteur : Joseph Delaney
Titre original : « The Spook’s Curse »
Traduit de l’anglais par Marie-Hélène Delval.
Genre : Fantastique, Jeunesse
ISBN : 978-2-7470-1722-0

Quatrième de couverture

« Voilà six mois que tu es l’apprenti de M. Grégory, me dit maman. Tu as déjà été témoin de bien des événements. A présent, l’obscur t’a remarqué et va tenter de te neutraliser. Tu es en danger, Tom. Toutefois, rappelle-toi ceci : lorsque tu seras un homme, mon fils, ce sera au tour de l’obscur d’avoir peur, car tu ne seras plus la proie, tu seras le chasseur. C’est pour cela que je t’ai donné la vie. »
L’Epouvanteur et son apprenti, Thomas Ward, se sont rendus à Priestown pour y achever un travail. Dans les profondeurs des catacombes de la cathédrale est tapie une créature que l’Epouvanteur n’a jamais réussi à vaincre. On l’appelle le Fléau.
Tandis que Thomas et M. Grégory se préparent à mener la bataille de leur vie, il devient évident que le Fléau n’est pas leur seul ennemi. L’Inquisiteur est arrivé à Priestown. Il arpente le pays à la recherche de tous ceux qui ont affaire aux forces de l’obscur ! Thomas et son maître survivront-ils à l’horreur qui s’annonce ?

Mon avis :

Si le premier tome de la saga l’Epouvanteur posait les bases de l’histoire, dans ce second tome Joseph Delaney nous invite à rentrer dans le quotidien du travail d’un Epouvanteur et plus précisément à  partir à la recherche du Fléau dans le but de l’anéantir.

Dans ce second tome, il y a de l’action en permanence. Quelques scènes sont un peu « oppressantes ». J’ai été surprise de lire certains passages assez sanglants. Il ne faut pas perdre de vue que ce roman est dédié à la jeunesse et même s’il comporte plusieurs avertissements à destination des plus jeunes d’entre eux, j’ai trouvé plusieurs scènes anxiogènes. On y découvre le côté plus complexe et plus obscur du passé de l’épouvanteur.

Deux seuls petits regrets pour ce second tome : l’absence de l’épouvanteur sur de nombreux passages (forcément … mais je ne veux pas vous gâcher le plaisir d’en découvrir les raisons) ou Tom son apprenti rentre seul en action. Je suis restée sur ma faim concernant le passé mystérieux de la mère de Tom, j’ai l’impression que l’auteur a décidé de nous distiller ces informations au compte goutte.

En présence de l’Inquisiteur, l’atmosphère du roman est moyenâgeuse, elle mêle superstitions de l’époque et religion.

En bref :

J’ai à nouveau beaucoup aimé cette lecture agréable et rapide et je vous la recommande avant la sortie du film ( Le septième fils)  prévue pour février 2015.

Publicités

6 réflexions au sujet de « « La malédiction de l’Epouvanteur », Joseph Delaney – Tome 2 de la saga L’Epouvanteur »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s