« Monsieur Ibrahim et les fleurs du Coran » Eric-Emmanuel Schmitt

Monsieur Ibrahim et les fleurs du Coran Eric-Emmanuel Schmitt

Editions : Le Livre de poche
ISBN : 978-2-253-16663-4
Titre : « Monsieur Ibrahim et les fleurs du Coran »
Pages : 75 pages
Auteur : Eric-Emmanuel Schmitt
Genre : Contemporain

Quatrième de couverture :

Paris, années 1960.
Momo, un garçon juif de quatorze ans, devient l’ami du vieil épicier arabe de la rue Bleue pour échapper à une famille sans amour.
Mais les apparences sont trompeuses : Monsieur Ibrahim n’est pas arabe, la rue Bleue n’est pas bleue, et la vie ordinaire peut-être pas si ordinaire…

 

Mon avis :

Dans ce roman qui fait partie du Cycle de l’Invisible* , Eric-Emmanuel Schmitt nous conte une très jolie histoire d’amitié entre un jeune enfant juif et un petit épicier arabe, les deux personnages principaux et attachants de ce récit.

Momo est un enfant mal aimé par sa famille. Il part à la recherche du bonheur et de la sagesse qu’il trouve chez Monsieur Ibrahim le petit épicier arabe de la rue Bleue.

A lui seul, ce petit livre de 75 pages, au style simple et direct aborde fort habilement, bien qu’ils soient traités avec légèreté et tendresse, les thèmes de enfance mal traitée et délaissée, de l’adolescence, des apparences, de la religion, du suicide et de la mort, de l’amitié et des différences.

J’ai refermé ce livre touchant et rempli d’espoir au bout d’une petite heure de lecture. Une petite heure qui fait du bien dans ce monde qui nous entoure. J’aurais juste aimé que les instants passés en compagnie de Momo et de Monsieur Ibrahim durent un peu plus longtemps, mais ce récit fut une excellente découverte de l’auteur que je ne vais pas hésiter à poursuivre. Si vous avez eu un coup de coeur pour un de ses romans, dites le moi en commentaire et si vous avez déjà lu « Monsieur Ibrahim et les fleurs du Coran », dites moi quel a été votre ressenti. Si vous n’avez encore lu aucun roman de Eric-Emmanuel Schmitt, commencer par celui ci me parait être une excellente initiative.

* Le Cycle de l’Invisible, cycle qui traite des religions, comprend 6 récits écrits par E.E. Schmitt : Milarepa, Monsieur Ibrahim et les fleurs du Coran, Oscar et la Dame rose, L’Enfant de Noé, Le Sumo qui ne pouvait pas grossir et les Dix Enfants que Madame Ming n’a jamais eu.

 

 

 

Publicités

2 réflexions au sujet de « « Monsieur Ibrahim et les fleurs du Coran » Eric-Emmanuel Schmitt »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s