« Mardi 11 septembre »; Henrik Rehr

mardi11septembre

Editions : Vents d’Ouest ,  58 pages
Parution : 2003
Titre : « Mardi 11 Septembre ».
Auteur : Henrik REHR
Genre : BD – Autobiographie –

« Nous habitons à un bloc et demi du World Trade Center dans un ensemble d’appartements nommé le Gateway Plaza. A 8h45, le premier avion a frappé. »

Installé à New York depuis quelques années, le dessinateur danois Henrik Rehr est aux premières loges le 11 septembre 2001. Evacué d’urgence, sans nouvelle de sa femme et de son fils, il traverse une longue journée de cauchemar qui ravive en lui d’autres souvenirs difficiles. Une fois déjà, la mort avait pris rendez-vous avec sa famille…

Un récit poignant et intelligent.

Mon avis :

Le 11 septembre 2001, tout le monde s’en souvient. Vous pouvez probablement me dire    ce que vous étiez en train de faire lorsque vous avez appris la terrible nouvelle. J’étais très curieuse de lire le témoignage d’Henrik Rehr publié sous la forme originale d’une BD, et de savoir comment il avait traversé cette journée particulière.

Le format de l’ouvrage est un format moyen à la couverture cartonnée. Les traits sont précis. La BD est en noir et blanc ce que je regrette un peu car certaines cartouches sont assez sombres mais ont l’avantage de particulièrement bien restituer l’ambiance angoissante du moment.

L’histoire  d’Henrik Rehr est poignante car au delà de cette dramatique journée, elle fait ressurgir de nombreux souvenirs douloureux enfouis au fond de la mémoire de la famille. Il y inclus de nombreux flash-back qui retraçent son histoire personnelle.
Le témoignage est émouvant et le récit très digne car à aucun moment l’auteur ne s’apitoie sur son sort, mais il est aussi trop retenu à mon goût.

En bref :

Je vous conseille cette BD car c’est un témoignage authentique qui mérite d’être connu.  Ce fut une bonne lecture et surtout une invitation à parfaire mes connaissances du genre BD.