« Complètement cramé », Gilles Legardinier

completementcrame

Editions :  Fleuve Noir,  400 pages
Parution : 18 octobre 2012
Titre : « Complètement cramé « 
Auteur : Gilles LEGARDINIER
Genre : Comédie

Quatrième de couverture :

Arrivé à un âge ou presque tous ceux qu’il aimait sont loin ou disparus, Andrew Blake n’a même plus le coeur à orchestrer ses blagues légendaires avec son vieux complice, Richard. Sur un coup de tête, il décide de quitter la direction de sa petite entreprise anglaise pour se faire engager comme majordome en France, pays ou il avait rencontré sa femme. Là-bas, personne ne sait qui il est vraiment, et cela lui va très bien. 
Mais en débarquant au domaine de Beauvillier, rien ne se passe comme prévu… Entre Nathalie, sa patronne veuve aux étranges emplois du temps ; Odile, la cuisinière et son caractère aussi explosif que ses petits secrets ; Manon, jeune femme de ménage perdue ; Philippe, le régisseur bien frappé qui vit au fond du parc, et même l’impressionnant Méphisto, Andrew ne va plus avoir le choix. Lui qui croyait sa vie derrière lui va être obligé de tout recommencer…

Mon avis :

Andrew quitte sa petite entreprise anglaise pour devenir Majordome en France, le pays de son épouse décédée. Il arrive au domaine de Beauvillier en espérant revenir sur les traces de son passé et il compte mettre son expérience au service des autres occupants du domaine.

Les personnages sont bien dépeints et tous ont un caractère différent ce qui ajoute de l’attrait à l’histoire. Andrew est le personnage principal au comportement tellement britannique. Il y a  aussi Odile la cuisinière au  caractère bien trempé et  Mephisto son chat malicieux, puis Manon la jeune femme de ménage aux amours compliqués , et Philippe le régisseur un peu rustique qui vit au fond du domaine. Il y  a enfin « Madame » la propriétaire du domaine et ses agissements étranges. Le roman se déroule presque entièrement au domaine de Beauvillier et Andrew est la personne qui va relier ses habitants les uns aux autres.

Le style de l’auteur est fluide, la plume est légère et facile, les chapitres sont courts et les pages se tournent très rapidement.

Je reconnais que le roman est plutôt agréable à lire mais il reste une petite déception en ce qui me concerne. Après avoir dévoré « Demain j’arrête », j’ai sauté sur « Complètement cramé » dans l’espoir d’y retrouver l’humour de l’auteur, les situations cocasses de « Demain j’arrête » et aussi pour continuer avec cette ambiance de bonne humeur insufflée dans le premier ouvrage. Hélas, « Complètement cramé » n’a pas été à la hauteur de mes attentes. Certes, l’humour est toujours présent mais pas assez perceptible à mon goût. Ou encore les situations deviennent tellement ridicules (comme Halloween ou la récupération des bijoux) et en contradiction avec le comportement de gentleman d’Andrew que le tout devient peu crédible. Globalement, j’ai trouvé l’ouvrage moins chaleureux et plus impersonnel. Mais,  ce qui en définitive a davantage contrarié ma lecture c’est de retrouver un thème déjà lu, pour ma part il y a peu de temps, et traitant en huis clos des les liens inter-générationnels et des rapports humains. J’ai eu l’impression de faire une nouvelle lecture de  « Et puis, …Paulette » de Barbara Constantine. Si les personnages viennent d’horizons différents le fond de l’histoire de ces deux romans reste très  similaire.

Conclusion

Aussi, contrairement à la majorité des avis  sur ce livre je suis déçue par une thématique déjà abordée dans « Et puis, Paulette… », déçue car je n’ai pas trouvé dans ma lecture ce que j’attendais : l’humour et les situations loufoques.  Certes, je considère ma lecture comme agréable…mais sans plus et en tout état de cause,  beaucoup moins réussie que celle de « Demain j’arrête ». J’ai emprunté « Et soudain tout change » à la médiathèque et j’espère qu’il me réservera de meilleures surprises.

Publicités

 » Demain j’arrête ! « , Gilles LEGARDINIER

DemainjarreteEditions : Fleuve Noir,
Pages : 350 pages
Parution : 2013
Titre :  » Demain j’arrête ! « 
Auteur : Gilles Legardinier
Genre : Comédie contemporaine, Chick-Lit

Quatrième de couverture :

Comme tout le monde, Julie fait beaucoup de trucs stupides. Elle pourrait raconter la fois où elle a enfilé n pull en dévalant des escaliers, celle où elle a tenté de réparer une prise électrique en tenant les fils entre ses dents, ou encore son obsession pour le nouveau voisin qu’elle n’a pourtant jamais vu, obsession qui lui a valu de se coincer la main dans sa boîte à lettres en espionnant un mystérieux courrier… mais tout cela n’est rien, absolument rien, à côté des choses insensées qu’elle va tenter pour approcher cet homme dont elle veut désormais percer le secret. Poussée par une inventivité débridée, à la fois intriguée et attirée par ce inconnu à côté duquel elle vit mais dont elle ignore tout, Julie va prendre des risques toujours plus délirants, jusqu’à pouvoir enfin trouver la réponse à cette question qui révèle tellement : pour qui avons nous fait le truc le plus idiot de notre vie ?

Mon avis :

En fin d’année dernière, « Demain j’arrête » était sur tous les rayonnages, impossible de passer à côté. Bien entendu, j’ai été intriguée par la couverture au félin arborant fièrement un bonnet péruvien multicolore, je n’ai pu résister à la tentation d’emprunter cet ouvrage à la bibliothèque.

Julie, l’héroïne principale du roman, ressemble un petit peu à certains d’entre nous, Julie est un petit peu de moi, de vous…de vos voisins…de vos amis…des personnes que vous côtoyez chaque jour avec leur lot de joies et leurs tracas. Julie a le don de se mettre dans des situations embarrassantes toutes plus cocasses les unes que les autres. Son travail ne lui plait guère et elle est désespérée par son statut de célibataire. C’est alors qu’un voisin arrive dans son immeuble. Un voisin au nom mystérieux et autour duquel elle échafaude moult scénarios et stratagèmes dans l’unique but de le rencontrer. Julie est bien maladroite et se place dans des situations incongrues, elle a un petit air de Bridget Jones….je ne vais pas vous raconter la suite de l’histoire car elle fait le charme du roman et je ne veux vous gâcher le plaisir de le découvrir. Je vous dirais simplement que Julie est un personnage attachant et que tous  les personnages de ce roman le sont également.

L’écriture est agréable, le style léger et emporté est bien rythmé, le roman se lit très vite. On a envie de savoir quelles nouvelles mésaventures loufoques va vivre Julie. Il ne faut pas s’attarder à vouloir élucider l’intrigue policière improbable,  tirée par les cheveux car elle ne sert que de fil conducteur au roman. La fin est prévisible mais elle réserve tout de même quelques surprises.

Que dire de ce roman si ce n’est qu’il est une bouffée d’air frais, qu’il met de bonne humeur et qu’il est rempli de tendresse. Il délivre des messages d’optimisme et d’espoir, d’amour et d’amitié  en ayant  l’énorme mérite d’être drôle car l’humour y est omniprésent et cela fait un bien fou.

J’ai dévoré cette lecture et je vous la recommande vivement quel que soit votre âge car elle fut excellente et sans prise de tête. Le roman est parfait pour une lecture détente entre deux lectures plus difficiles. Il ne lui  a manqué qu’un peu de crédibilité dans certains passages  pour que je puisse considérer cette lecture comme un coup de coeur. Pour ma part, j’ai déjà réservé à la bibliothèque mon prochain Gilles Legardinier et ce sera « Complètement cramé » . J’espère qu’il me fera passer d’aussi bons moments de lecture que celui ci.