« Le bizarre incident du chien pendant la nuit », Mark Haddon

lebizarreincident

Editions : Pocket , 346 pages
Titre : « Le bizarre incident du chien pendant la nuit. »
Auteur : Mark Haddon, 2003

Résumé

Christopher a 15 ans 3 mois et 2 jours, il est atteint du syndrome d’Asperger. Il habite avec son père à Swindon en Angleterre. Il décide de découvrir seul qui a assassiné, Wellington, le chien de sa voisine Mme Shears.
Lorsque son père lui demande de stopper son enquête, Christopher décide de continuer……

Ce que j’en pense

Mark Haddon est né en 1962 à Northampton en Angleterre. Après avoir obtenu un diplôme de littérature anglaise, il travaille avec des enfants aux handicaps physiques et mentaux dont certains sont atteints d’autisme.

Le roman  prend  la forme d’un journal intime dans lequel Christopher raconte les évènements qui lui arrivent. Christopher examine méthodiquement les solutions qui se présentent à lui en nous présentant sa logique implacable.
Les chapitres sont courts et tous numérotés en nombres premiers car Christopher est le  rédacteur de ce journal et il aime les nombres premiers, ils sont logiques, pour lui c’est logique comme la vie. La lecture est rapide, un peu trop à mon goût, les chapitres courts ont  tendance à donner l’impression que le rythme du récit est saccadé.
Bien que cela ne soit jamais mentionné dans le récit, Christopher est autiste atteint du syndrome d’Asperger, il en a les symptômes : il n’ aime pas  être touché, il a une mémoire photographique, il excelle en calcul mental, il a un comportement compulsif et obsessionnel, il aime les maths, la logique, l’espace. Peu de personnes connaissent le fonctionnement de l’autisme et ce récit permet d’expliquer simplement ce syndrome dans des termes simples, accessibles même aux jeunes lecteurs.
L’enquête n’est qu’un prétexte à montrer l’évolution de Christopher et sa manière d’appréhender les problèmes inconnus qui se présentent à lui et de les résoudre. Les moyens de transports jouent un rôle important tout au long du récit car Christopher aime l’ordre et les plannings. Les plannings des trains et des métros définis à l’avance le rassurent. Christopher utilise des codes différents de nôtres mais sa logique est parfaite.

Je n’ai pas aimé la fin de ce livre bien que Christopher se propose à une nouvelle  vie et qu’il soit prêt pour cela est plutôt optimiste. Je l’ai par contre trouvé  bien documenté sur la manière dont fonctionnent les personnes atteintes du syndrome d’Asperger. Il nous permet de mieux comprendre les différences.  Ce livre reste une lecture bien agréable et rapide entre deux romans plus difficiles.

Publicités